La Péniche en 5 principes

Un partage égalitaire des richesses produites
Notre capital est réparti à part égale entre chacun des salariés et nous sommes tous coopérateurs. Cette égalité se traduit également sur nos bulletins de paie : nous sommes payés au même salaire.

 

La Péniche fonctionne sans chef
La Péniche n’a pas de directeur. Qu’il s’agisse de la conduite financière de l’entreprise ou de son fonctionnement global et quotidien, les décisions sont prises au consensus. La responsabilité juridique de l’entreprise est assurée à tour de rôle par au moins deux co-gérants. La Péniche n’a pas d’actionnaires extérieurs.

 

Polyvalence et empowerment
Nos méthodes de travail privilégient la polyvalence. La totalité des données de l’entreprise et des travaux sont en libre accès, permettant à chacun de s’informer et de s’impliquer sur chaque dossier. Le travail à plusieurs est la base de l’intégration des nouveaux et de la coopération interne. La prise de décision en commun et la responsabilité collective sont notre école de formation continue, même si nous tenons à notre plan de formation !

 

Utilisation des excédents
La Péniche n’est pas une entreprise comme les autres. Nous veillons à ce que nos conditions de travail et nos salaires soient corrects et les éventuels excédents sont versés dans nos réserves impartageables pour financer des activités non-directement rentables mais qui nous tiennent à cœur. Il n’y a pas de rémunération du capital.

 

Open source, coproduction de contenus et coopération
Notre approche coopérative ne se limite pas à l’interne. Nous cherchons à développer des partenariats de travail où, sur un pied d’égalité, nous produisons à plusieurs des contenus et projets de qualité.
Cette approche cadre bien avec la philosophie des logiciels open source que nous utilisons et le type d’animation de communauté web que nous défendons.